MON PANIER
0 article
0 €
Voir le détail
 









 








Votre recherche a généré 5 résultat(s)

16457
: Kahn Gustave
: Lettre autographe signée à son ami Médéric Dufour. Il propose des thèmes de conférences, surtout autour de Verlaine
: .


"6pp. in-8 Non datée (vers 1905, date de la publication de l’étude sur Boucher à la librairie Renouard). Lettre adressée au professeur helléniste Mérédic Dufour (1866-1933), enseignant à Lille, dont l’essai Une philosophie de l’Impressionnisme, l’esthétique de Jules Laforgue (Vanier 1904) était dédié à Gustave Kahn....
 
150 €


16458
: Kahn Gustave
: Lettre autographe signée dans laquelle il énumère ses travaux en cours.
: .


"Gourdon (Lot), le 25 juillet 1898, 1p.in-12 ""Mon cher confrère, Au moment où je reçois votre lettre, je travaille avec mon collaborateur Jules Lafforgue à terminer un drame en quatre actes La Toine (en prose), en surplus je m’occupe d’une série Les mille et un contes de Paris, et d’un roman tout contemporain La Casquette""....
 
50 €


16460
: Kahn Gustave
: "Lettre autographe signée dans laquelle il réclame la présence d'un ""lecteur"" pour l'un de ses Samedis populaires"""
: .


"1p. in-8 non daté (entre 1899 le théâtre de la ville prend le nom de Sarah Bernhardt et 1909 mort de Catulle Mendès). ""Catulle Mendès vous a, je crois écrit pour vous demander de bien vouloir prêter votre concours au prochain Samedi populaire du Théâtre Sarah Bernhardt. Nous faites-vous le grand plaisir de venir. Je...
 
50 €


16456
: Félix Fénéon / Maximilien Luce Gustave Kahn
: Les hommes d’aujourd’hui 7ème volume N°360 Gustave Kahn par Félix Fénéon
: Léon Vanier Editeur


Paris, sans date (vers 1895), 4pp. in-4 (31x20,5cm). Texte de Félix Fénéon sur 3pp. en édition originale. Fondée par Félicien Champsaur et André Gill en 1878, cette revue est reprise en 1885 par Léon Vanier et se poursuit jusqu’en 1899, totalisant 469 numéros. Félix Fénéon, fin critique littéraire et artistique, promotteur...
 
80 €


16459
: Kahn Gustave [John Antoine Nau]
: Lettre autographe signée de condoléance au frère du premier Prix Goncourt, John Antoine Nau
: .


"Billet envoyé de Monfort l’Amaury à Charles Torquet (frère d’Eugène Torquet, véritable nom de John Antoine Nau) Cachet du 9 avril 1918. ""Veuillez transmettre à Madame John Antoine Nau et agréer pour vous mes très sincères condoléances pour le grand deuil qui vous frappe et [croyez] à tous mes regrets de la disparition de...
 
80 €

  

Librairie Lis Tes Ratures
4 rue Prémion 44000 NANTES - 02 40 35 29 69
RCS 439 119 488 Nantes


Conception de sites internet - agence web située à Nantes