MON PANIER
0 article
0 €
Voir le détail
 









 








16666
: Leonardus Lessius .
: DE IVSTITIA ET IVRE ceterisq[ue] Virtutibus Cardinalibus Libri Qvatvor, Ad 2.2. D. Thomae à quaest.47. usque ad q.171. Avctore Leonardo Lessio e Societate Iesv S. Th. in Academia Louaniensi Professore Editio sexta, auctior et castigatio
: Ex officina Plantiniana Balthasaris Moreti

Anvers, 1626, in-folio, plein veau sur ais de bois décoré à froid, dos à cinq nerfs, restes de fermoir en laiton et de coins. Reliure de l’époque. Manque en haut du dos (de la coiffe au premier nerf) ; manque de cuir de recouvrement au coin inférieur droit du premier plat. Quelques petits manques sur les nerfs. Petit trou de vers sur les 15 premiers feuillets avec perte de quelques lettres. Mouillure très claire dans l’angle supérieur de quelques feuillets sinon intérieur propre et sain. 8ff. (dont le titre-frontispice) 825pp.-34ff. d’index-2ff. bl. Texte sur deux colonnes. Frontispice allégorique d’après Pierre Paul Rubens, gravé par Cornelis Galle (331mmx202m). Ce frontispice apparait pour la première fois avec la quatrième édition de cet ouvrage en 1617. Titre écrit dans un ovale de laurier, flanqué de personnifications féminines du sage gouvernement et de l'abondance ; La Justice assise en haut au centre entre un lion et une balance ; au-dessous du titre se trouvent un satyre et un homme aux yeux. La première édition du De Justitia est publiée à Louvain en 1605 et connaitra une vingtaine d’éditions au XVIIe siècle. Lessius est en effet le premier théologien à se pencher sérieusement sur les problèmes moraux liés à l’économie de marché et la finance. « Cette oeuvre a joué un rôle primordial dans l’histoire du droit des obligations. Plus d’une fois le prétendu fondateur du droit naturel moderne, le hollandais Hugo Grotius, se borne à donner une simple synthèse dans son Du droit de la guerre et de la paix (De iure belli ac pacis) de ce qu’il a lu dans le De iustitia et iure de Lessius, au point même d’en copier les fausses références. Pour la rédaction de son traité, Lessius fut lui-même fortement inspiré par un collègue un peu plus âgé originaire de Cuenca, Ludovic Molina (1535-1600). Ludovic Molina fut le premier jésuite à adopter le modèle du De iustitia et iure pour aborder toutes les questions juridiques concernant la propriété, les actes illicites, les contrats, les testaments, les taxes, les bénéfices ecclésiastiques, les règles monastiques etc. » (Le droit au creuset de la théologie morale Wim Decock) Provenance : Fr. Iacobivanden Berghe tertii Ordinis St. Francisci Conventus Antverpiensis filii (ex-libris manuscrit au reco du second plat.) Décédé à Anvers le 19 février 1685. Backer-Sommervogel Bibliothèque de la compagnie de Jésus T.IV-1729, N°5 / Basan, Catalogue des estampes d’après P.P. Rubens, p.178 N°30 / Judson & Van de Velde (Corpus Rubenianum XXI), 38.

1200.00 €




















  

Librairie Lis Tes Ratures
4 rue Prémion 44000 NANTES - 02 40 35 29 69
RCS 439 119 488 Nantes


Conception de sites internet - agence web située à Nantes